La tapisserie de Notre Dame du Pilier
logo imprimer

Origine de l’oeuvre

C’est Yves Marie Froidevaux, architecte en chef des Monuments Historiques qui a pensé l’aménagement de la chapelle absidiale, appelée avant 1944, chapelle du Rosaire.

L’autel primitif de 1497 ainsi que le dallage ont été retrouvés après la suppression du mobilier du XIXe siècle.

Transférée du pilier détruit de la tour nord, la statue de la Vierge a été posée à la plus belle place qui lui revenait sur une colonne torsadée à la manière hispanique. Visible dès l’entrée, par delà le maître-autel elle accueille en souveraine, au trône principal

Les cartons de la tapisserie sont l’oeuvre de Madame Simone Flandrin-Latron qui a si bien mis en valeur les petits panneaux de vitrail du XVe siècle dans les verrières contemporaines du bas-côté sud. Charles Giraud fut le maître-tapissier.

Théologie

La tapisserie est une illustration de saveur biblique de quelques unes des invocations que la piété chrétienne adresse à la Vierge Marie dans les litanies. Les litanies sont une salutation répétée et une supplication instante qui consiste à faire passer tous les titres de gloire de la sainte Vierge et, en même temps tous les motifs de notre espérance en elle. Dans l’église Notre Dame, le vitrail supérieur du Calvaire représente les symboles des titres litaniques de la sainte Vierge.

Description

Ses dimensions sont exceptionnelles : 5, 60 m par 1, 60 m. Elle forme un dais au-dessus de la Vierge accentuant le titre de Reine de tous les saints.

Cette grande tenture présente un fond à larges rayures horizontales dans les tons rouges et bleus, sur lequel ressortent des motifs or.

Restauration

Pour la fête de la Toussaint 2005 les paroissiens de Notre Dame de St Lô ont redécouvert la tapisserie qui orne la statue de Notre Dame du Pilier, après qu’elle eut été restaurée par la maison Chevalier-conservation à Paris.

Conçue en 1953 et posée en 1954 la tapisserie avait accumulée poussière et crasse. Le coup d’aspirateur n’aurait pas suffi à les extraire du textile.

Le service de la conservation des Antiquités et Objets d’Art du Département de la Manche a proposé un devis de restauration à la ville de St Lô, propriétaire de l’oeuvre et financée à l’origine avec les dommages de guerre.

Le coût de la restauration s’est élevé à 5000 euro. L’œuvre étant inscrite à l’inventaire des Monuments Historiques la répartition de la dépense a été assurée à 50 % par le Conseil général de la Manche, 25 % par l’Etat et 25 % par la ville.

 

 

Homélie

’ Sainte Marie Mère de Dieu ’. Dès les premiers siècles, l’Eglise a formulé dans sa prière l’essentiel de sa foi concernant la Mère de Jésus (Concile d’Ephèse en 431). Mais il fallut ensuite un long temps pour découvrir peu à peu les merveilles de grâce que contenaient ces mots jaillis spontanément des lèvres du peuple chrétien. Saint Irénée avait pressenti l’Immaculée Conception de Marie, lorsqu’il saluait en elle ’ la nouvelle Eve ’. Ce n’est pourtant qu’au XVe siècle que nous voyons l’Eglise exposer formellement dans sa liturgie : ’ Dieu a préparé à son Fils une demeure digne de lui par sa conception immaculée de la Vierge ’, ’ préservant celle-ci de tout péché par une grâce venant déjà de la mort de ce Fils ’. La formule est d’une telle plénitude qu’elle devait être reprise presque textuellement dans la définition dogmatique du Pape Pie IX (1854).

L’Immaculée Conception n’est pas seulement pour Marie la préservation du mal, elle est plénitude de grâce : Dieu l’a ’ comblée de grâce ’, ’ enveloppée du manteau de l’innocence ’. Comme son assomption, la conception immaculée de Marie est fondée sur sa maternité divine. Comme en son assomption, Marie est, en sa conception immaculée, l’image anticipée de l’Eglise : en elle, Dieu ’ préfigurait l’Eglise, la fiancée sans ride, sans tache, resplendissante de beauté ’, ’ sainte et immaculée ’ (Eph 5, 27).

 

Extrait du Missel de la Semaine, de Pierre Jounel

 

N’est-ce pas ce qui transparaît dans l’expression de la statue de Notre Dame du Pilier dont le visage reflète la douceur et la bonté ? L’enfant Jésus, porté paisiblement sur le bras de la Vierge, semble provoquer sa mère à sourire aux prières que les fidèles voudraient apporter à ses pieds.

Les titres que porte Marie, inscrits sur la tapisserie nous font aller au Christ. Lisons la tapisserie de bas en haut :

Un grand diadème remplaçant la parure de diamant du XIXe est à la taille de tous les titres de Reine : 
 Une étoile accompagnée de plusieurs autres signifie Marie : ’ Etoile du matin ’
 
 Les bouquets de lys symbolisent la pureté de la Vierge dans l’événement de l’Annonciation dont les Ave Maria sont un rappel et un appel à prier la Mère du Christ.

’ Marie Tige féconde, par toi la lumière s’est levée sur le monde ’.

 ’ Maison d’or ’. Mille fois plus précieuse que le temple si riche de Salomon, Marie a été la demeure de Dieu et de toutes les vertus.

 ’ Porte du ciel ’. Marie qui nous a donné le roi des cieux et qui est la ’ Reine du ciel ’, nous en ouvrira les portes, pour peu que nous l’en prions et que nous nous en montrions dignes.

 ’ Reine des anges ’ ’ Reine des patriarches ’ ’ Reine de tous les saints ’.

Marie, dans le ciel, est la reine de tous, comme sur la terre, elle a été, plus ou moins explicitement , l’aimée, la désirée de tous.

’ Reine de la paix ’. Que Marie soit la pacificatrice des âmes et des peuples !

 ’ Etoile du matin ’. Dans la nuit du paganisme ou dans la noire tempête, Marie est apparue et apparaît comme un astre radieux qui annonce l’approche du jour, l’aurore du Soleil de justice, la venue du Sauveur de notre monde marqué par les guerres, les injustices, l’égoïsme ?

 ’ Trône de la sagesse ’. En Marie, la Sagesse incarnée a établi sa demeure, comme aussi le don de sagesse que le Saint Esprit communique aux enfants de Dieu.

 ’ Tour d’ivoire ’. Marie immaculée a la blancheur de l’ivoire et, comme l’ivoire est l’emblème de la force, elle nous protège contre les tentations



Actus

Proposition paroissiale : Spectacle JESUS

Samedi 27 janvier :

Spectacle JESUS de Pascal Obispo, à Nantes.

La (...)

Denier de l’église

Merci à vous qui apportez votre soutien à notre église diocésaine par votre (...)

Saint du jour



pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce Mentions légales



2016-2017 © Les paroisses catholiques de saint lo - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.17